La Brière 21 octobre 2018

Une vingtaine de voiture pour prendre le départ en ce matin ensoleillé du 21 octobre 2018 sur le parking de la zone de Savine.
Après le traditionnel café viennoiseries départ en direction de Montoir pour un circuit qui doit nous emmener à travers La Brière.

Le marais de Grande Brière se présente comme une mosaïque de canaux , de plans d’eau peu profonds, de roselières, de prairies inondables et de buttes. L’avifaune et la flore y sont riches et variées, et l’on rencontre dans les eaux du marais la plupart des espèces de poissons d’eau douce.

Longtemps, les Briérons y ont puisé leur subsistance, en pêchant et chassant, en coupant le roseau pour couvrir leurs maisons, en extrayant du sol cette tourbe qui constituait alors l’unique combustible et en pratiquant l’élevage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’une des particularités de la Brière tient dans le statut juridique du marais de Grande Brière Mottière. Ce dernier est en effet la propriété indivise des habitants des 21 communes riveraines. Il ne s’agit pas là d’un privilège récent, car c’est en 1461 que, pour la première fois, la reconnaissance officielle de cette propriété fut proclamée par les Lettres Patentes de François II, Duc de Bretagne. Aujourd’hui, les Briérons continuent à jouir de cette propriété et à gérer eux-mêmes leur marais.

Nous passerons par Rozé, pour atteindre les iles d’Aignac, de Fedrun, de Pendille. Nous traversons le marais en direction de La chapelle des Marais . Direction Herbignac par les routes de campagne pour rejoindre Pen-Bé avec la découverte du chemin de Carabit et ce sera notre première halte.

Nous repartons ensuite par Mesquery puis les marais de Pont d’Armes, St Molf puis au carrefour de La Madeleine nous reprenons la direction de La Brière. Nous arrivons à Bréca où le restaurant « Les Calèches de Bréca » nous a installé dans une grande véranda.

L’après-midi une promenade en chaland commentée sur les canaux de Brière nous a permis de faire plus ample connaissance avec le milieu et son histoire.

Le pot d’au revoir a clôturé notre journée.